L’ensemble de mes séries s’inscrivent autour d’une même problématique : le territoire (son identité, son caractère, sa puissance).
Territoire de vie, terroir de production, territoire d’implantation.
Ce qui m’intéresse c’est comment celui-ci se différencie, se singularise, comment il mute et évolue.
Je choisi des lieux, des terrains ou des zones géographiques qui portent une essence brute, primitive, où la nature s’exprime avec force et rudesse.


Deux pratiques de créations existent :


Un travail sur le terrain comme la série sur la Digue du Break (Dunkerque) où, tel un explorateur je pars plusieurs jours chaque année, pour observer la mutation du paysage; et la série «Gouache» où j’interviens directement sur des paysages typiques de la région de l’Aisne.


Un travail en atelier, comme laboratoire d’expérimentation, où je vais utiliser des matières naturelles, extraites de leurs environnements pour les recomposer, comme dans la série «Assemblages». Photographies autour du contenant du Champagne, produit caractéristique d’une région qui ne peut être produit et obtenir l’appellation uniquement si celui-ci est issu d’un territoire bien défini.

Originelle.jpg
David_Rase_Digue14.jpg
IMG_0040 (3).JPG